• Bienvenue sur le forum France Trading.
    Spam = ban instantané
    Je suis en train de me former intensivement au trading professionnel, je reviens poster bientôt sur le forum.
    En attendant je surveille et je nettoie le forum tous les jours (avis aux spammeurs lol)
    -- Hi3rophante--

Retail traders VS institutionnels : l'erreur véhiculée par AMC, Gamestop et Bitcoin

Hi3rophante

Administrator
Membre du Staff
J'ai fait une grossière erreur : celle de me laisser emporter par le bruit ambiant et de véhiculer des présomptions infondées telles que : "les retails traders fouttent une raclée aux hedge funds". c'est complètement FAUX. Enfin presque.

Voici quelques articles qui propagent cette idée :


C'est beau ; on a envie d'y croire ; jusqu'à hier j'y croyais. Jusqu'à ce que je vois le mouv' sur Gamestop hier à l'ouverture des marchés US (j'avais fait une petit analyse de mon cru pour moi-même) :

gamestop.png


L'action Gamestop (GME) a instantanément gagné +14% à l'ouverture, puis s'est retourné et a reperdu -14% une heure plus tard ; le total du mouv' dure 2h (4 chandelles de 30min).

Hors juste avant l'ouverture des marchés, je faisais un tour sur Twitter et les tweets des retail traders qui détenaient Gamestop (ou AMC) étaient du style :


D'où ma question : si les retails "font la loi" sur GME, et qu'ils sont tous sans exception en mode "BUY and HOLD", POURQUOI DIABLE L'ACTION MONTE A MORT POUR RECHUTER DERRIERE EXACTEMENT AU MEME NIVEAU QU'AVANT EN QUELQUES MINUTES ? Puisque, selon l'hypothèse des retail traders sur Twitter, personne ne vend, cela est incompréhensible.

L'explication est simple : les retails ne sont qu'une goutte d'eau dans l'océan de liquidités et n'ont aucun pouvoir. Zéro. Nada. Ce "spike" (oui c'est le vrai terme lol) est typiquement ce que Wyckoff et d'autres théoriciens du marché décriraient comme un coup des institutionnels (les "Market Makers") pour secouer le cocotier et entrainer les acheteurs dans une frénésie, pour ensuite cash out tout en haut du mouv et tout solder en empochant les 14%, lorsque les derniers gogos sont en train d'acheter. Les retails se sont fait balader, en croyant que c'était eux qui faisaient monter l'action.

Les Market Makers font ce qu'ils veulent.

Lorsque j'ai eu cette idée hier, ce n'était pour moi que des suppositions à ce stade de la réflexion ; du coup ce matin je suis allé faire quelques recherches. Ce qui est cool sur les marchés régulés comme les marchés actions, c'est que l'on sait qui détient quoi.

Par exemple sur Gamestop :

gamestop2.png

Lien de la page entière : https://fintel.io/so/us/gme

Ici le total de ces quelques fonds hedge funds qui détiennent du Gamestop fait 70% de l'action Gamestop (GME). Mais ce n'est encore qu'une approximation, car ce document est un document déclaratif. Mais rien qu'en regardant cela, on comprend tout de suite que les retails sont en infériorité numérique, et de loin.

Autre exemple sur AMC :

gamestop4.png


Et je ne mets qu'une infime partie de la liste, elle est trop longue, mais allez voir, vous verrez qu'il y a des dizaines et des dizaines de fonds qui détiennent plus de 100 000 actions AMC, à 50euros l'action.

Lien de ce tableau : AMC Institutional Ownership - AMC Entertainment Holdings Inc

Et voici la liste des ACHETEURS sur AMC :

gamestop5.png


Pareil : des dizaines et des dizaines de fonds en achat sur AMC ; et sur ce tableau, tout ce qui est en vert ce sont des fonds qui ont pris de nouvelles positions.

Lien : AMC Institutional Ownership, Buyers - AMC Entertainment Holdings Inc

Notez les noms visibles sur toute cette série de tableaux : BlackRock, JPMorgan, Citadel (évidemment), Vanguard et compagnie : QUE DES MASTODONTES AVEC DES NOMS APOCALYPTIQUES. Et là nous avons des gens qui croient sincèrement qu'ils font bouger les marchés. Et qu'ils sont en train d'infliger des pertes à Blackrock. BLACKROCK les gars. RIRES. Je peux bien rire, car moi aussi j'y croyais. Jusqu'au mouv chelou d'hier sur GME.

A la décharge des retails, je me dois d'apporter une précision : ils ont l'impression de faire bouger les marchés car dans un sens c'est VRAI. Mais pas de manière directe... A l'heure des IA et des algorithmes de pointe, j'espère que vous êtes bien conscients qu'il existe des petits génies de l'informatiques qui développent des algos basés uniquement sur le "bruit" des réseaux sociaux et d'internet pour prendre position. Et cela sans la moindre intervention humaine. Il suffit alors que "BUY GME" fasse plus de bruit pour que cela enclenche les algorithmes. On dit merci qui ? Merci REDDIT. Et pas Jacky et Michel.

Cela est corroboré par le fait que certains utilisateurs de la célèbre appli de trading "Robinhood" ont découvert que Robinhood revendait les données des positions de ses clients à des gros fonds comme Citadel (c'est pour ça que j'ai mis "évidemment" tout à l'heure) pour que Citadel prennent soit les mêmes positions que certains retails qui ont des rendements positifs, soit les positions inverses des retails traders en perte. Le tout en mode automatique. Un peu du trading social à l'envers. Du copy trading institutionnel. Je soupçonne même le nom qui apparaît en dernière ligne du tableau ci-dessus : "Citadel Advisors LLC", d'être la branche qui gère les ALGORITHMES, car de nos jours, les "Advisors" sont tous assistés d'intelligence artificielle minimum ou complètement autonomes pour la plupart.

Et là vous comprenez tout. En effet, les traders particuliers ont un impact sur les marchés, MAIS UNIQUEMENT parce qu'ils sont suivis et copiés par les gros fonds.

Finalement, la seule et unique vérité dans toute cette histoire, c'est que beaucoup de traders particuliers performent beaucoup mieux que les hedge funds.

Les journalistes l'ont compris, les observateurs l'ont compris, et les hedge funds l'ont compris ; enfin les nouveaux et les plus à l'avant-garde de la sophistication. Car certains hedge funds à l'ancienne et certains traders à l'ancienne, ont encore un peu du mal avec cette idée. Résultat ils sont font dégommer. Pas vraiment par les retails, mais plutôt par leurs confrères qui ont su s'adapter quand ils ont vu le vent tourner, en copiant les retails qui gagnent sur les marchés.

Les retails sont dotés d'une force de frappe VIRTUELLE, mais dont les conséquences sont REELLES. C'est pourquoi on peut voir des actions aller dans les sens des retails, mais aussi voir des mouv' de Market Makers comme celui sur Gamestop hier.

Je pense qu'il ne faut pas se leurrer sur tout ceci, car les hedge funds un jour sont dans votre sens, le jour suivant ils vous écrabouillent avec leurs milliards. Et tout le monde qui croyait que l'action allait monter indéfiniment jusqu'à 100 000$ se retrouve à poil. #nakedshorts

Appliquer le raisonnement à Bitcoin.

870x489_5f06e82a49920-fdda5b0ac3ccc56bb71a.jpg
 
Dernière édition:
Haut